renault-moteurv6-f12014-3

Energy F1-2014 : le moteur V6 F1 de Renault pour la saison 2014

En 2014 la Formule 1 entrera dans une nouvelle ère. Après trois ans d’études et de développement, la rupture technologique la plus significative depuis plus de vingt ans est sur le point d’être introduite. La réglementation liée au moteur représente la majeure partie de la révolution à venir, avec l’introduction d’une nouvelle génération de Power Units. Ceux-ci combinent un moteur V6 1.6 turbo avec des systèmes de récupération d’énergie qui amélioreront radicalement l’efficacité énergétique en exploitant l’énergie dissipée par les échappements et les freins.

renault-moteurv6-f12014-8La puissance maximum du nouveau Power Unit sera supérieure à celle des V8 actuellement utilisés en F1. Toutefois, la consommation de carburant sera énormément réduite. Avec seulement 100 kg d’essence autorisés pour la course, les nouveaux groupes motopropulseurs utiliseront 35% de carburant en moins.

« Dès 2014, les moteurs vont revenir au premier plan et redresser l’équilibre de la F1. Le moteur est le cœur de la voiture, et l’an prochain il redeviendra le cœur de notre sport. »
Alain Prost, ambassadeur Renault et quadruple Champion du Monde de Formule 1

Depuis plusieurs années, Renault utilise son expérience en compétition pour développer des moteurs de série performants et à très faible consommation de carburant, regroupés au sein de la gamme Energy. Les objectifs sont ambitieux : maintenir ou même améliorer le plaisir de conduite, le couple et les accélérations avec des moteurs plus petits, qui consomment moins de carburant et émettent moins de CO2. Renault a appliqué ces mêmes principes pour développer son Power Unit F1, en créant un véritable cercle vertueux entre le travail effectué sur la piste et celui sur la route. Pour ces raisons, Renault a baptisé son Power Unit F1 ‘Energy F1’, illustrant clairement le partage de l’ADN entre le Power Unit F1 et ses cousins utilisés sur les véhicules de série.

« A partir de l’année prochaine, un des grands challenges de la F1 sera de maximiser l’efficacité énergétique et les économies de carburant, tout en maintenant des niveaux de puissance et de performance atten- dus en Formule 1. Renault a été un pionnier de ces technologies sur ses voitures de série avec la gamme Energy. En nommant notre Power Unit ‘Energy F1’, nous créons une gamme complète, qui va de Clio jusqu’à notre département compétition. »
Jean-Michel Jalinier, Président Directeur général de Renault Sport F1

2014 : QUELLES SONT LES RÈGLES ?

Moteurs à combustion interne conçus selon les prescriptions suivantes :

  • V6 1.6l turbo à injection directe
  • Architecture à simple suralimentation : un seul turbocompresseur (E-motor autorisé)
  • 5 Power Units par pilote et par saison en 2014, puis 4 les années suivantes

Objectifs ambitieux sur l’efficacité énergétique du véhicule et la réduction de la consommation :

  • Quantité d’essence pour la course limitée à 100 kg (-35% par rapport à aujourd’hui)
  • Débit maximum de carburant limité à 100 kg/heure (actuellement illimité)
  • Des systèmes de récupération d’énergie plus puissants (ERS) sont autorisés

LA CHRONOLOGIE DU NOUVEAU POWER UNIT DATES CLÉS

JANVIER 2012 :
Après sept mois d’études et d’assemblage, le premier cylindre type du V6 est testé sur le banc monocylindre de Viry-Châtillon. Ce banc particulièrement précis permet une analyse minutieuse de la combustion et de la consommation de carburant à l’intérieur d’un unique cylindre. Il permet de faciliter les modifications de conception qui pourront ensuite être utilisés sur l’ensemble des 6 cylindres sans perte de temps ni dépenses inutiles.

JUIN 2012 :
Après six mois d’essais sur le banc monocylindre, le premier V6 complet est testé. Les premiers essais se concentrent sur la fiabilité sur de courtes distances. Le kilométrage simulé est ensuite progressivement augmenté. La première courbe de puissance – exploitant donc tous les régimes de la plage de fonctionnement – est effectuée à la fin du mois d’août.

FÉVRIER 2013 :
Les systèmes de récupération d’énergie MGU-H et MGU-K sont assemblés et testés au banc en association avec le V6 à combustion interne. La règlementation technique impose des solutions radicales, particulièrement complexes et techniques. Le design et l’usinage des pièces ont duré beaucoup plus longtemps que pour un moteur thermique.

JUIN 2013 :
Le premier Power Unit conçu pour la course et le système de récupération d’énergie sont passés au banc pour la première fois. Après deux années de préparation, l’équipe touche au but. Le système complet, dans un état proche du résultat final, entre dans sa phase d’optimisation avant son premier essai sur piste.

LES PROCHAINES ÉTAPES

DÉBUT JANVIER 2014 : Les Power Units seront installées dans les monoplaces des écuries partenaires, prêtes à démarrer et être exploitées.

MI-JANVIER 2014 : Les premiers châssis 2014 seront en piste.

MARS 2014 : Premier Grand Prix 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>